dimanche 15 janvier 2017

Homtom HT20 - Ecran Corning Gorilla - Double SIM - Android 6.0

Lien Amazon du produit: http://amzn.to/2je9dnB
► Tarif: 119,99€
► Note personnelle sur Amazon: ★★★☆☆

--- Le smartphone Homtom HT20 et son utilisation ---
C'est la première fois que je teste un smartphone Homtom qui est en réalité une marque du constructeur Doogee.  J'ai pu avoir un Doogee X5 dans les mains et il avait des soucis matériels.  Ce Homtom HT20 également, un soucis matériel majeur.  Voici mon verdict après 1 semaine d'utilisation de ce téléphone robuste, mais possédant un talon d'Achille de seulement 1mm 😞.  Les explications après les spécifications.


Pour rappel, les performances déclarées et constatées:
- ce smartphone est doté d'un processeur 64-bits MediaTek MT6737 quad-core cadencé à 1.3 GHz.  C'est correct, sans être transcendant, mais suffisant pour ce petit appareil.  En revanche comme l'autre, le GPU est un Mali-T720 MP2 à 550MHz.  Il tient bien la charge jusqu'à une dizaine d'applications ouvertes en même temps, avant de proposer une purge de mémoire.
- 16 Gb de mémoire interne, à laquelle on ajoute 2Gb de mémoire vive.  Il tient bien la charge d'utilisation sauf quand on enchaine rapidement l'ouverture et fermeture de l'appareil photo, qui peut être un peu lente.  La mémoire peut être étendue à 64Gb avec une carte SD non fournie.
- un port Jack 3.5mm est présent sur le haut, protégé par un bouchon en plastique pour l'étanchéité.
- l'écran de 4.7" le place dans la catégorie des smartphones du type iPhone 4S.  L'écran à bordures présente une résolution max de 1280x720 pixels (donc HD) de 312 PPI de densité et est conçu en verre Corning Gorilla, résistant aux rayures de clés et pièces de monnaie.  Un film protecteur transparent est installé de base.
- en terme de connectivité, tout est là: Bluetooth 4.0, Wi-Fi b/g/n, GPS/GLONASS (le GPS et Google Maps est précis) les fréquences GSM et data (compatible 4G LTE) sont parfaitement compatibles avec les fréquences de nos territoires européens, rien à modifier, et le mobile est débloqué de base.  Le connecteur data/charge est un microUSB un peu plus long que la normale, sur un port protégé par un bouchon.  On retrouve un slot microSIM et un slot hybride nanoSIM/carte SD.  Pas de NFC.
- les capteurs sont nombreux: capteur de gravité, de luminosité, de proximité, accéléromètre, gyroscope, rotation, orientation...  Pas d'information sur un capteur de champ magnétique.
Un capteur d'empreintes digitales est placé à l'arrière, sous le flash et l'appareil photo.  Le placement du capteur n'est pas idéal, un capteur sur le côté comme le Vernee Mars est parfait.  Malgré tout, un capteur d'empreintes digitales sur un téléphone aussi résistant.

Outre les fonctionnalités classiques d'un smartphone, appels, sms, internet, musique, j'ai surtout porté mon attention pendant mon utilisation sur quatre points qui permettent de distinguer les smartphones: le design/confort d'utilisation, les performances, la prise de photo et la batterie.
Sur ces 4 points, ce téléphone est convenable au regard de son prix.  En revanche, la promesse de l'étanchéité IP68 n'est pas tenue.  Je vous explique pourquoi.

Loin d'être un smartphone fin, ses 13mm d'épaisseur ne sont pas un handicap pour autant.  Son design rappelle les téléphones sécurisés présidentiels et il est parfaitement adapté à une utilisation à une seule main.  Sur les bords, on trouve des bumpers rigides ressemblants à des cornes et un cerclage métallique de grade aéronautique.  La finition des coins et de l'arrière en plastique dur est bonne, le dos est démontable pour laisser l'accès à la batterie, ce qui est rare de nos jours, surtout pour un téléphone étanche.  Malheureusement c'est là que le bât blesse.
À l'intérieur, un joint en latex, tout en longueur, se place pour protéger les parties vitales du téléphone, notamment la carte mère.  Mais comme le montrent les photos, ce joint est trop court d'un millimètre.  Un millimètre suffit à ne pas pouvoir le placer dans son emplacement, et ensuite, ne pas pouvoir fermer la coque du téléphone de manière à tenir l'étanchéité.  Et c'est ultra dommage, car du coup, le téléphone n'est absolument plus étanche IP68, même s'il est toujours résistant aux chocs jusqu'à 1.5m de chute.
C'est d'autant plus dommage que des bouchons sont prévus pour étanchéifier les logements de vis au dos, que des bouchons sont prévus pour les ports Jack et microUSB et qu'il a été conçu avec une technologie sous vide pour augmenter la robustesse et l'étanchéité.
À part les boutons de volume et d'allumage sur le côté, la façade présente trois boutons tactiles non physiques qui ne s'activent qu'avec le téléphone en marche.

Au niveau performances, le smartphone Homtom HT20 est doté d'Android 6.0, sur laquelle est placée une surcouche constructeur qui ajoute pas mal de choses.  En vrac, on trouve l'activation de HotKnot (échange de fichiers direct entre smartphones), un thème custom non modifiable, des commandes gestuelles pratiques et des logiciels pour verrouiller les applis, cloner son ancien téléphone sur celui-ci, économiser efficacement la batterie...  C'est SUPER pratique et malin!  Ca rend la prise en main vraiment facile et agréable.  J'ai fais la migration de mon ancien téléphone à celui-ci en 10 minutes, sans me rendre fou, incluant contacts, photos, vidéos et applications.  Le benchmark AnTuTu annonce un score de légèrement plus de 35 000 points, le plaçant entre l'iPhone 5C et l'iPhone 5S.  En tort, les rendus 3D et la RAM rapidement surchargée.

La prise de photos est assurée par un capteur frontal de 5 Mpx et un capteur dorsal Sony de 8 Mpx seulement.  Les deux capteurs sont peu satisfaisants, délivrant des photos de basse qualité.  Pour les vidéos, ne pas espérer non plus une qualité exceptionnelle.
Malgré tout, on trouve des options telles que l'auto focus, les captures en continu, détection de visage, HDR, focus manuel, retardateur et autres.

Dernier point, la batterie de 3500 mAh.  C'est une grosse batterie pour un si petit téléphone au si petit écran, peu énergivore malgré qu'il affiche de belles images.  Les composants sont également peu énergivores et tient aisément une bonne journée, du réveil au coucher pour une utilisation en 4G à 80% du temps.
La recharge se fait par un port microUSB, un peu particulier.  Le câble fourni présente un connecteur allongé à cause de la protection antichoc.  Les câbles standard n'arriveront pas à être branchés.

Pendant ma semaine d'utilisation, j'ai noté la publication d'une mise à jour constructeur, qui a réglé apparemment des bugs mineurs que je n'avais pas remarqué.  En revanche, logiciellement, quelque chose me dérange.  Une fois par jour, une notification apparaît pour nous vendre une application.  Je ne trouve pas cela terrible du tout...

En conclusion, ce smartphone est convenable, au design peu attrayant mais au mérite d'être robuste et durable.  Convient plus à un public adulte masculin.

En résumé, les bons points de ce Homtom HT20:
+ résistant aux chocs
+ connectivité correcte
+ prix intéressant
+ performance correctes avec Android 6.0

Les moins bons points de ce Homtom HT20:
- l'étanchéité promise n'est pas au rendez-vous à cause du joint intérieur de la mauvaise dimension. À régler au plus vite!
- se ferme mal à cause du joint
- caméras basse qualité (ce n'est pas la fonction principale d'un tel smartphone)
- composants un peu faibles, processeur quad-core et RAM 2GB

Lien Amazon du produit: http://amzn.to/2je9dnB










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire